Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

40-60 €

  • Au Comptoir des Galeries

    Déjeuner et dîner : restaurant ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h. Comptez environ 50€ par personne. Alternative sur le pouce, le Petit Comptoir est ouvert du lundi au dimanche de 12h à 19h30.

    Cuisine :★★★

    Ambiance : ★

    6 Galerie du Roi,1000 Bruxelles                                                                                                         Tél: +32 2 213 74 74F.                                                                      http://www.comptoirdesgaleries.be/                                                                      info@comptoirdesgaleries.be

    ● Insoupçonné dans la Galerie du Roi, derrière une petite vitrine, au bout d'un étroit couloir : de vastes salles, un cadre lumineux et un monumental balancier (?!)

    ● Il s'agit des anciens ateliers Hart, fournisseur de la Maison du Roi, auteur de la médaille de la Constitution belge, qui pendant 175 ans frappa médailles, décorations et papeterie.
     
    ● Étonnant, ce restaurant de 60 couverts, est organisé en plusieurs salles autour d'un petit patio, et accueille aussi un hôtel.
     
    ● Une très jolie carte plein d'espoir : "ravioles de homard breton, émulsion de bisque", "croustillant de boudin noir au cèpe", "filet de truite, brunoise de porc ibérique", "fricassée de riz de veau, jus au thym". Plus épatant encore : promesses tenues!

    ● Le pâté en croute le meilleur du monde, nous a-t-on promis. C'était faux, même si le chef a bien participé au championnat du monde. Et puis c'était quand même plutôt bon, même si rien n'égale le boudin noir.
     
    ● Vu le cadre, vu la carte, des prix élevés mais encore abordables : 15€ l'entrée, 25-30€ le plat, 8€ le dessert environ.  
     
    ● Une alternative sur le pouce : "le Petit Comptoir", à l'entrée et en terrasse, propose sandwichs vapeur,  croquettes et desserts à petits prix!
     
     
     
    En Bref : C'est joli et c'est bon. Pas une révélation mais tout de même une super adresse, toute en surprises! Nous recommandons absolument pour les sorties touristiques! Ou bien pour en mettre plein la vue à une personne de choix!

    Notre expérience : Un soir de semaine entre amis. Un menu complet bien arrosé qui nous a coûté 65€ par personne. Un peu cher mais une excellente base pour une soirée mémorable!
     
     
     
     
     
  • Gazzetta | Caffè & Deli

    logo.png

    Déjeuner et dîner: Bar à vins - resto ouvert tous les jours de 8h30 à 23h sauf le dimanche de 11h à 17h. Comptez 20€ par personne au minimum pour un verre de vin et une assiette d'antipasti , autour de 9€ le panini le midi et 17,5€ la formule brunch du dimanche.

    Cuisine : ★★★★☆

    Ambiance : ★★★☆☆

    Rue de la Longue Haie 12, 1000 Bruxelles, Belgique
    +32 2 513 92 13

    logo.png

    logo.png

    Charmant et aussi très branché, ce bar à vin & antipasti propose d'excellentes spécialités italiennes, et une soixantaine de vins différentes (dont une douzaine au verre). 

    ● Généralement bondé le weekend comme en semaine, le lieu est idéal pour une soirée entre amis : intime, chaleureux, bruyant à souhait... Avec une belle déco rehaussée d'une époustouflante structure centrale mi-étagères mi-lampes en verre et métal. 
     
    ● Il y aura des vins sans doute pour tous les goûts du moment que vous optez pour l'Italie, en tout cas nous avons été ravis : légers et fruités, puis plus épicés.
     
    La carte est restreinte mais plutôt délicieuse : nous avons pu seulement entrevoir les délices de l'assiette de charcuterie, en quelques bouchées absolument divines et très au-dessus de ce à quoi nous sommes habitués. La viande s'est aussi révélée parfaite et on aurait rêvé d'une plus grosse portion encore, et les tiramisus, à l'italienne pour une fois (comprendre sans spéculoos) sont également excellentissimes et très copieux. Par contre nous avons trouvé les pâtes bonnes mais un peu décevante compte-tenu du prix .
     
    ● Un peu cher, le prix de la qualité sans doute. En groupe n'hésitez pas à commander une bouteille plutôt qu'au verre.
     
    ●  Le service est peut-être un peu lent et parfois bourru, mais finalement plutôt sympathique : interdiction d'avoir du parmesan avec des pâtes aux anchois! On ne se contente pas d'apprécier des spécialités parfaitement maîtrisées, on prend aussi une leçon de gastronomie italienne!
     
    ● Une formule brunch le dimanche à 17,5€ dont nous avons entendu le plus grand bien, à venir tester prochainement. L'adresse se prête également bien à une pause festive sur le temps de midi avec un choix de paninis.
     
    ● A noter les quelques tables en terrasse sans doute très agréables l'été!

    ● A regretter la porte qui ferme mal, particulièrement pénible l'hiver quand on se trouve à côté de l'entrée...
     
     
    En Bref : Très sympa pour un verre et un dîner sur le pouce entre amis. Peut-être trop couru le weekend... Vraiment délicieux en tout cas.
     
    Notre expérience : Nous avons testé un soir de semaine entre amis. Cuisine absolument succulente, très bons vins, ambiance très sympathique, mais une horrible porte qui ferme mal, ce qui, associée à un froid et une affluence maximum, ne pardonne malheureusement pas. Nous espérons que ce petit défaut sera bientôt corrigé!
    Mais nous reviendrons (à une autre table) notamment pour tester la formule brunch du dimanche.
     

    Sans titre.png

  • Jack O'Shea Chophouse

    Déjeuner et dîner : Ouvert tous les soirs de semaine de 19h à 22h30, et de 12h à 14h30 les vendredi et samedi et jusqu'à 16h le dimanche.

    Cuisine :

    Ambiance : ★

     

    Rue Sainte Catherine 32, 1000 Bruxelles
    Tél: 02 503 36 61
    http://www.jackoshea.com/chophouse.html
    chophouse@jackoshea.com
     
     
     
     
     
     

    ● Attendu comme le messie pendant des mois par tous les aficionados de très bonne viande, Jack O'Shea Chophouse a finalement ouvert ses portes début 2015. Ce lieu incarne le triomphe des boucheries Jack O'Shea, incontournables à Bruxelles pour une très bonne raison : la viande y est excellente.
     
    Avec l'obsession actuelle du manger bio et sain, quand on craque pour de la viande il faut qu'elle exulte ses vertus carnivores.
     
    ● Rien à dire sur ce plan là : votre steak vous sera servi absolument nu, trônant virilement sur votre assiette blanche immaculée. Tout accompagnement sera commandé en supplément. 3€, autant dire une broutille, mais le symbole est là : vous êtes venus pour déguster de la bonne viande, trêve de superflu!

    ● Mais devant nos hautes attentes, tout est un peu décevant, à commencer par les accompagnements (type potatoes mal cuites à l'intérieur ou champignons sans intérêt).
     
    ● Pire : la viande, très chère - on commence timidement vers 15€ et s'envole très vite vers 35€, jusqu'à 75€ le steak - n'est pas très bien cuite.
     
    La viande saignante ne l'est pas tout à fait, quand "à point" flirte avec cramé. Enfin, les burgers sont bons mais pas exceptionnels.
     
    ● La Jack O'Shea Chophouse vaut quand même le coup. La viande est de qualité, et le lieu est magnifique, tout en bois, ciment et cuir, avec d'extraordinaires portraits de bovidés. Plus pratique pour les groupes, convivial et familial que le Colonel, dont le décor brut manque un peu de chaleur et d'espace.
     
    ● Végétariens attention! Pas d'alternative à la viande! 
     
    ● Le lieu est toujours bondé et les réservations (en ligne) sont quasi obligatoires.
     

     

     
     
    En Bref : "Chophouse", qui n'a pas d'équivalent français, signifie restaurant à viandes. Clairement la Jack O'Shea Chophouse ne vous raconte pas des salades! Mais c'est tout de même cher payé pour une viande pas entièrement convaincante. Dans le même genre, notre préférence va plutôt au Colonel, qui ne nous avait pourtant pas entièrement emballés. Lui vous dira que pour le même prix, vous pouvez vous offrir un aller simple vers le Limousin, qui n'a clairement pas à rougir de ses vaches!

    Notre expérience : Un samedi soir à 5 avec une poussette en prime. De la paroi vitrée-cave à vin au magnifiques morceaux de viande, en passant par les monochromes en peau de vache, c'est un régal pour les yeux. On est là pour se faire plaisir, donc on craque pour de beaux morceaux. Mouais, pas si pire mais on s'était sans doute un peu emballés. Dommage que les accompagnements n'aident pas un peu. Il faudrait au moins faire un effort sur les frites, on est en Belgique, que diable! Un conseil : si vous voulez vraiment déguster une excellente viande à votre goût, allez plutôt à la boucherie Jack O'Shea et rentrez la cuisiner chez vous.
  • Au grand forestier

    Déjeuner et dîner: Cuisine ouverte tous les jours non-stop de 12h à 23h. Jardin et terrasse chauffée ouverte toute l’année. Réservations à partir de 6 et jusqu’ à 15 personnes. Comptez entre 30€ et 60€ par personne.

    Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★
     

    2 Avenue du Grand Forestier,
    1170 Watermael Boitsfort
    Tél : 02/672 57 79
    info@augrandforestier.be
    www.augrandforestier.be

    ● A l'orée de la forêt de Soignes, Au Grand Forestier est le nouveau joyau de la famille Niels, qui a marqué l'histoire de la gastronomie belge au siècle dernier. Au Grand Forestier se définit comme une brasserie de luxe, réplique sylvestre du Vieux Saint-Martin, icône des Sablons.

    ● Vous trouverez tout ce que l'on peut attendre d'une brasserie de haut standing : une cuisine simple mais parfaitement maitrisée, uniquement à partir de produits artisanaux, frais et de qualité. Et, si l'on en croit les patrons, toujours, absolument toujours des produits d'origine belge : du steak au persil et du sol au plafond, en passant par les œuvres d'art exposées dans le jardin et sur les murs.

    Et donc nécessairement : des prix élevés. Comptez autour de 20€ pour une entrée (toasts aux champignons, frisée aux lardons, salade de poulet fermier - mayonnaise - salade de crevettes grises d’Ostende...), et entre 20€ et 30€ pour le plat principal (poissons à la plancha, vol au vent, foie de Veau grillé à l’anglaise, viandes grillées...).

    ● Sur la carte, toujours dans l'esprit brasserie, vous trouverez 5-6 suggestions qui varient tous les mois (rognons de Veau sauce moutarde, lotte sauvage à la plancha, fish and chips...).

    ● Un cadre verdoyant, qui a l'inconvénient d'être éloigné du centre et l'avantage de vous offrir un grand bol d'air. 

    ● Une mythique recette d'Américain, qui traverse les âges, les générations et les cuisines dans un secret jalousement partagé par la famille Niels.

    Des frites succulentes, qui n'ont rien à envier aux friteries bruxelloises les plus réputées.

    ● Une très bonne mousse au chocolat dont nous avons promis de ne pas révéler le secret.

    ● Un service attentif et un patron aux abois distribuant sourires et mots aimables aux clients qui donnent l'impression d'être de vieilles connaissances.

    ● Une cuisine ouverte tous les jours non-stop de midi à 23h! Idéal pour ceux qui vivent en décalé.

     

    En bref : Quelques innovations et suggestions variant en fonction des saisons, mais d'abord et surtout une carte immuable, fière de ses spécialités belges. Il s'agit d'un restaurant d'habitués aisés, surtout francophones, où l'on vient chercher sa madeleine de Proust, pour reprendre l'expression d'une de nos convives.
     
    Notre expérience : Il a un peu trahi l'esprit de ce blog en répondant à une invitation alors que je n'étais pas disponible. Mais l'ingrat ne regrette rien : ni les 45 minutes de bus à l'aller puis au retour pour se rendre sur place, l'américain, choisi sur les conseils de son hôte, alors qu'il n'est pas un très grand fan en temps normal, les frites, absolument divines, la mousse au chocolat, délicieuse, et encore moins les convives de marque! (Madame / Monsieur, Youpiwine, et un réputé chroniqueur-cuisinier-blogger-citoyen). Il a beaucoup apprécié, tout comme Lola ou Park Side. Il est peu probable que nous y retournions souvent, pour des raisons pratiques, et parce que cela reste un peu cher pour nous, mais je compte bien me faire mon propre avis lors d'un prochain week-end ensoleillé!
     
  • Le Colonel

    DSC_4604.jpg

    Déjeuner et dîner: Ouvert du mardi au samedi de midi à 14h30 et de 19h à 22h30. Fermé le lundi et le dimanche.

    Cuisine : ★★★

    Ambiance : ★

    Rue Jean Stas, 24
    1060 Bruxelles
    02.538.57.36
    http://www.colonelbrussels.com

    ● Symbole d'une époque flexitarienne : il est désormais de bon goût de manger mieux et sain, de limiter sa consommation de viande et de protéines animales tout en s'autorisant quelques transgressions carnivores bien choisies et de qualité car après tout on ne vit qu'une seule fois !
     
    ● Le colonel c'est dont le paradis bruxellois des amateurs de belles viandes savoureuses aux origines diverses.
     
    ● La déco est aussi tendance que le concept: c'est beau, design, moderne et l'ambiance un brin new yorkaise!
     
    ● Deux formules au choix : vous laisser guider par les suggestions de la carte, ou bien, rêve de tout gourmet carnivore, vous-même choisir votre morceau parmi les viandes exposées dans la boucherie du restaurant. Vous aurez le choix parmi les races suivantes: Salers, Aubrac, Charolais du Bourbonnais, Normande, Limousine, Blonde d’Aquitaine, Rubia Gallega, US Black Angus, Simmental, ou encore Wagyu !
     
    ● Pour la formule "boucherie", il faudra compter environ 30 minutes d'attente pour la cuisson de votre viande. Le prix variera, en fonction de la viande choisie, entre 70€ et 120€ le kilo.
     
    ● 18€ le burger,  entre 18€ et 32€ le plat, entre 12€ et 18 pour une entrée et entre 9 et 14 le dessert.
     
    ● La viande est excellente. Le burger Mac Delyns nous a cependant un peu deçus : la viande était renversante et sans conteste la meilleure jamais mangée dans un burger, mais l'addition avec des oignons confits et du cheddar n'a pas amené au résultat escompté. Il aurait mieux valu ne déguster que le steak haché!
     
    ● Les entrées sont copieuses et nous avons apprécié l'os à moelle et les œufs cocotte bien que les prix soient un peu élevés à notre goût.
     
    ● Très bonnes suggestions de vins pour accompagner vos viandes.
     
    ● A noter que si par erreur vous vous retrouvez au Colonel sans aimer la viande : il y a quelques options végétariennes et du poisson!
     
    ● Parce que c'est tendance, c'est bondé et il est assez difficile d'obtenir une table rapidement : ne songez même pas à venir sans réservation: le restaurant est quasi complet chaque soir et midi depuis son ouverture, il y a quelques mois. Heureusement le système de réservation en ligne est pratique et efficace!
     
    ● Malheureusement, l'intimité n'est pas la point fort du lieu et les tables sont très rapprochées. Pour les familles, oubliez les poussettes (sauf peut être pour la table de l'entrée).
     
    ● Petit détail : lors de notre venue, la clientèle était à 80% masculine ! ;-)
     
    En Bref : La viande est excellente et parfaite, mais ce plaisir carnivore a un prix compte tenu de certains inconvénients (addition élevée, promiscuité, obligation de réserver à l'avance...)

    Notre expérience : Après avoir longtemps salivé avant de pouvoir tester cette adresse, plusieurs mois après son ouverture et après avoir lu plein d'articles à son sujet, nous avons enfin dégusté la viande du Colonel un soir de semaine en couple. L'attente et le buzz nous avaient peut-être un peu trop gonflés d'enthousiasme, car nous n'avons pas été entièrement séduits : lui a trouvé que sa viande, commandée "très saignante", était bien trop cuite, et finalement mon burger était bon mais sans plus. Et  finalement le mini-burger du Fourneau Ibérique, le burger du Cow-Fish ou celui du Park Side me plaisent mieux!
     

    1370978674.jpg

    Crédits photo pour l'ensemble de la note : Le Colonel

  • Park Side

    logo.png

    Déjeuner et dîner: Ouvert pour déjeuner du lundi au vendredi de midi à 14h30 et pour dîner de 18h30 à 22h30. Fermé le weekend. Comptez entre 18€ et 30€ le plat et 35€ pour le menu BIB (label Michelin)  entrée, plat, dessert.

    Cuisine : ★★★★

    Ambiance : ★★★

    Avenue de la Joyeuse Entrée 24,
    1040 Bruxelles
    02.238.08.08

    MIC_6427.jpg

    11091202_990290624322748_2603284322841340237_n.jpg

     
    ● Détrompez-vous:  Le Park Side n'est pas un parking mais une brasserie!  Et là encore attention : c'est une brasserie certes, mais de luxe, avec sous le capot un chef distingué, ancien finaliste du Bocuse d'Or.
     
    ● On parle donc de "bistronomie". La décoration est élégante, le service attentionné, les plats raffinés. 
     
    ● Pensé pour les déj pro des eurocrates, le lieu se prête finalement très bien aux soirées intimes ou entre amis, dans l'étrange atmosphère des ombres nocturnes du quartier européen déserté. Même le soir, le lieu reste chaleureux et vivant! 
     
    ● Vous pourrez choisir un menu labellisé "BIB gourmand" par le Michelin, qui récompense "la grande cuisine convertie à la mode bistrot" : 3 plats renouvellés tous les mois, pour 35€.
     
    ● Le tartare de thon rouge est excellent, le poisson parfaitement cuit et le "Park Burger" très réussi : la viande, bien que bonne, n'est pas aussi savoureuse qu'au Fourneau Ibérique ou au Colonel, mais les oignons grillés, la sauce maison type béarnaise, le pain au sésame et les frites, apparemment cuites dans de la graisse de boeuf dans la vraie tradition belge, sont épatantes. 
     
    ● Les crevettes grises méritent un point spécifique. Elles sont succulentes et joliment présentées. Alors que pourtant nous avons vérifié, il s'agit vraiment de crevettes grises.
     
    ● Les prix sont certes élevés, mais ils correspondent bien au standing et à la cuisine, pas de surprise.
     
    ● Belle carte des vins, avec de nombreux choix possibles au verre. Le vin rouge portugais au verre est à recommander.
     
    ● De grands espaces à l'étage permettent d'organiser des événements ou des repas de groupes, avec la possibilité de négocier un menu spécial.
     
    ● L'été, une terrasse ensoleillée est installée devant le restaurant sur le trottoir, dans une rue calme et face au Parc du Cinquantenaire.
     
     
     
    En Bref :  C'est excellent, certes un peu cher mais la qualité de la carte et des vins est indiscutable. Le lieu nous semble idéal pour un dîner en amoureux imprévu en semaine, pour un burger réconfortant après une dure journée de travail, pour un déjeuner professionnel ou pour un repas avec un grand groupe. Nous reviendrons pour tester le parmentier de cabillaud et son œuf poché qui semblaient très prometteurs.

    Notre expérience : Nous passons toutes les semaines devant ce restaurant et pourtant nous ne l'avons découvert que tout récemment. De l'extérieur on ne s'attend pas à découvrir un tel espace. C'est une vraie révélation pour nous et on y retournera c'est certain. Cela lui a même permis de comprendre pourquoi les crevettes grises pouvaient être érigées au rang de spécialité nationale, lui qui d'habitude ne les apprécie que moyennement.
     

    Restaurant-Brussels-58.jpg

     

    Crédits photo pour l'ensemble de la note: Park Side brasserie

  • Vini Divini (Enoteca)

    1.png

    Déjeuner et dîner: Ouvert le midi du mardi au vendredi et le soir du jeudi au samedi. Fermé le week-end.

    Cuisine : ★★★

    Ambiance : ★★★★

    Rue du Berger, 24
    1050 Bruxelles
    02.502.03.80 (restaurant de l'hôtel)
    04.77.26.14.87
    23.png
    credits photographies : Vini Divini 

    17.png

    ● Vini divini c'est en réalité deux restaurants dirigés par un même chef, Vincenzo Marino: un premier restaurant grand, facilement accessible et plus abordable mais que nous n'avons pas encore testé, et une version "Enoteca"  gastronomique dans un cadre minuscule, intime et chaleureux où vous vous régalerez au milieu de bouteilles de vin.
     
    ● Mais pour pouvoir profiter de ce repas italien raffiné, il vous faudra être trèèès patient. Le lieu est tout petit et peut accueillir en tout et pour tout 26 convives au coude à coude. Il faut en général réserver deux mois à l'avance par texto! A oublier si vous êtes accompagnés d'enfants, d'une pousette ou d'une grande valise!
     
    ● La carte est petite avec deux ou trois entrées et quelques plats, et change avec les saisons, les achats du jour et les humeurs du chef. Avec quelques règles invariables : au moins un plat de pâtes et un plat italien avec viande ou poisson, et toujours à la hauteur de nos espérances!
     
    ● Quelques classiques sont toujours à la carte. C'est le cas notamment de la scamorza (mozzarella fumée dans un coulis de tomate) et les assiettes d'antipastis. Les pâtes (pennes au ragoût de viande maison ou raviolis riccotta épinards et petits champignons par exemple...) nous ont toujours ravis! Du côté des plats nous avions beaucoup aimé les noix de saint jacques, un peu moins le filet d'agneau un peu trop cuit à son goût.
     
    ● Le tout est sublimé par une sélection d'excellents vins!
     
    ● Le prosecco et un échantillon d'antipasti sont souvent offerts par la maison pour patienter, les portions sont très généreuses, et, sauf en cas de grande faim, prendre une entrée peut s'avérer trop ambitieux pour certains estomacs!
     
    ● Le grand bémol, en plus de l'attente pour réserver une table, c'est le prix. Les plats sont en effet délicieux, raffinés et de qualité mais ils sont aussi assez onéreux : comptez une vingtaine d'euros pour une entrée, entre 20 et 30 pour un plat et autour de 8 le dessert. Prévoyez du cash, le restaurant n'accepte pas les cartes!
     
    ● Le cadre est très intimiste et frais l'été (ou bien douillet l'hiver!) et romantique à souhait. Sauf si il y a trop de monde et que vous vous retrouvez à la même table qu'un autre couple mais cela ne nous est encore jamais arrivé!
     
    ● Il s'agit en fait d'une adresse d'habitués pour la plupart italiens, ce qui contribue largement à l'ambiance chaleureuse. Seul bémol pour les novices : les quatre places au comptoir, face à la cuisine, ne sont pas pour vous! On aurait presque ainsi parfois l'impression de s'être incrusté à un repas de famille sans y avoir été convié! ;-) Mais le service est aimable et toujours attentionné!
     
    ● Côté dessert, la glace caramel salé est excellente et nous avait ravi en été!
     
    ● Réservation possible pour un groupe, ce qui doit être le secret d'une super soirée, car alors le restaurant est à vous!
     
    En Bref : C'est divin dans l'assiette et dans le verre, généreux, dans un cadre unique et chaleureux. Mais pour avoir la chance d'y manger,et de devenir un habitué, il faudra être organisé et réserver à l'avance. Le prix sera par contre sans doute un peu excessif pour les petits budgets...  

    Notre expérience : Chaudement recommandé par notre informatrice bruxelloise préférée, nous avons pu tester deux fois cet endroit fantasmé, après de nombreux sms échangés avec le restaurant pour trouver une date et une table de libre! Malgré cette attente un peu érintante, nous avons été ravis et séduits par cette cuisine italienne simple et raffinée, généreuse et parfaitement accompagnée de vins délicieux! On aimerait y venir plus souvent si notre budget et notre patience étaient moins mis à l'épreuve!
     
     15.png 

    19.png

  • Le Fourneau ibérique

     sans titre-1.png

    Déjeuner et dîner : Ouvert du mardi au samedi de midi à 22h. Compter  45 le menu du chef avec six tapas et environ 60€ à deux (en partageant vos tapas, ce qui ne vous empêchera pas de manger à votre faim!).

    Cuisine : ★★★

    Ambiance : ★★★

    Place Sainte Catherine, 8
    1000 Bruxelles                         
    02.513.10.02    
    http://www.lefourneauiberique.be  
     dsc_2540 - copie.jpg

    crédits des photos : http://www.lefourneauiberique.be     photo19.jpg

    ● Ambiance feutrée, classe et moderne, toute en noir, rouge et blanc.

    ● Quelques tables en terrasse vous permettront de profiter du soleil de la place Sainte-Catherine. L'espace intérieur, plutôt sombre mais original et très agréable, est tout entier tourné sur une cuisine ouverte. Vous pourrez ainsi vous attabler au comptoir. Des tables sont aussi tout de même prévues, utile si vous êtes plus de deux ou trois!
     
    ● La carte, d'inspiration ibérique, se veut une fusion de cuisine européenne et asiatique. Amateurs un peu honteux, nous n'y pigeons goutte. Les tapas (poisson, viande, quelques options végétariennes), sont en tout cas originales, magnifiques et raffinées! Peut-être un peu cher, mais vraiment délicieux! La fusion est très réussie.
     
    ● Les tapas c'est tout de même bien chouette. En toute convivialité vous pouvez ainsi partager vos sélections, ne vous contentant pas de lorgner sur l'assiette du voisin mais piochant directement chez lui ce que vous regrettez déjà de ne pas avoir commandé vous-même (valable notamment pour lui, éternel frustré)! Idéal en amoureux!  A noter que la carte propose aussi une version "vrais plats" de certains tapas.
     
    ● Compter entre 6 et 16€ les tapas, entre 9 et 21 l'entrée et entre 21 et 30 le plat. Les prix sont certes un peu élevés, notamment pour le menu du chef, à 6 plats pour 45€. Compte-tenu de la qualité des produits et de l'originalité des saveurs, cela les vaut toutefois largement. Et puis le lieu est tout de même recommandé au Gault et Millau...
     
    ●  Ovation toute particulière pour : le thon cru façon tataki et son avocat épicé, le jambon serrano digne de nos meilleurs souvenirs espagnols, le mini burger, sa mayonnaise de foie gras et ses chips de patate douce ! Les patatas bravas étaient en revanche assez simples, presque décevantes en comparaison.
     
    ●  Excellent vin, certes pas donné non plus mais là encore cela les vaut largement, on se délecte.
     
    ●  Et pour ne rien gâcher, le service est chaleureux et attentionné!
     
    ●  Les portions sont finalement copieuses: nous n'avons pris que cinq mini-portions à deux, ce fut largement suffisant.
     
    ●  Idéal pour des faims à toute heure.
      
     
    En Bref : C'est excellent, original et de qualité. Convivial, le lieu se prête aussi bien à un dîner entre amis ou en amoureux qu' à un repas plus professionnel car idéal aussi pour ravir les papilles d'un client!

    Notre expérience : Nous sommes arrivés dans ce restaurant totalement par hasard un samedi midi en amoureux: nous voulions être au chaud , nous avions donc éliminé la Mer du Nord mais aussi Ellis Burger qui était complet... Nous sommes ainsi entrés un peu par hasard dans cette enseigne sombre et presque déserte offrant d'emblée l'étonnant spectacle d'une cuisine semblant dévorer la salle de restaurant! Cette découverte fortuite a été une vraie révélation. Nous nous sommes régalés, la carte a mis nos envies dépareillées au diapason, et nos papilles ont failli face à tant de raffinement et de qualité! On y retournera dès que possible pour goûter à tout (mais après avoir reçu notre prochaine fiche de paie).
     
     

    llp_5383.jpg

    crédits des photos : http://www.lefourneauiberique.be     

  • La Manufacture

    Photo08.jpg

     Déjeuner et dîner  : Ouvert tous les jours de 12h à 14h00 et de 19h00 à 22h30 (23h00 le weekend). fermé le samedi midi et le dimanche.

    Cuisine : ★★★☆☆

    Ambiance : ★★★☆☆

    Rue Notre Dame du Sommeil 12
    1000 BRUXELLES
    Tél. : 02.502.25.25
    http://www.lamanufacture.be/ 

    Photo05.jpg

    Photo01.jpg

    ● Un cadre unique, vaste, moderne, original : l'ancienne usine Delvaux, au cœur de Bruxelles, offre un espace hors-norme idéal pour un grand groupe. Et vous y trouverez toujours une table en petit comité!


    ● Ambiance tamisée, et service très soigné avec un sommelier digne d'un grand restaurant.

    ● Les petits pains servis en amuse-gueule sont excellents! Le vin, bien conseillé, est délicieux.

    ● Les plats eux-mêmes n'en sont que plus décevants... Comparativement à leurs noms évocateurs, compte-tenu du cadre et du service, on s'attendait à un peu mieux...

    ● Les prix sont assez élevés avec un menu à 35, 50€ ou 70€ et des plats entre 22€ et 28€. La formule lunch du midi à 16€ (entrée, plat du jour et café) est en revanche super intéressante.

    ● La carte évolue en fonction des saisons et des arrivages.

    ● Une terrasse/ jardin très agréable pour les beaux jours.

     

    En bref: C'est très beau, le service est impeccable mais cette cuisine européenne aux inspirations asiatiques n'a pas réussi à nous convaincre, notamment au moment de l'addition! Idéal en revanche en semaine pour la formule lunch bonne, saine et pas chère.

    Notre expérience:  Une première fois pour déjeuner, surpris par le lieu, la formule lunch nous avait séduits par son côté économique. Nous y sommes  alors retournés pour dîner un soir grâce à notre Restopass (voir notre note sur le concept ici).  Lui a été peu emballé par son canard, et moi franchement déçue par le fait que mon risotto potiron ne soit en fait qu'un risotto avec une tranche rappée de potiron au-dessus... Nous reviendrons peut être mais plutôt un midi pour en mettre plein la vue à nos amis sans nous ruiner non plus, même si on préféra peut être plutôt la Quincaillerie !

     Photo04.jpg

  • La Tortue du Sablon ( Fermé)

     

    La_20tortue_20logo.png

    Déjeuner et dîner: Ouvert tous les jours ,sauf le jeudi, de 12h à 14h et de 18h30 à 21h30.

    Cuisine : ★★★

    Ambiance : ★★★★

    Rue de Rollebeck, 31
    1000 Bruxelles
    02.513.10.62

    575x324_restaurant-La_Tortue_du_Sablon1.jpg

    ● En plein coeur des Sablons, vous pénétrez dans un espace confiné, intemporel et douillet, tout d'or et de pourpre avec de lourds rideaux de velours.
     
    ● Adresse spécialisée dans les produits marins, au premier rang desquels l'excellentissime homard sacré, et dans l'usage subtile de la truffe.  A noter aussi quelques beaux morceaux de viande pour les carnivores invétérés.
     
    ● Comme on peut s'y attendre d'une adresse à l'air marin, l'addition est bien salée. Toutefois, le très bon menu intemporel vous permet d'accéder au rêve pour seulement 35€ par personne, à condition de le choisir pour toute la table. Comptez sinon 80€ le menu truffe, 40€ le menu découverte, et entre 29-55€ le plat (55€ pour le homard, bien entendu). Le midi en semaine un lunch vous est aussi proposé à 25€.
     
    ●  Tout est raffiné et divin: la sublime raviole au homard et sa sauce parmesan, le cabillaud et son risotto aux truffes... Luxe, calme et volupté!
     
    ● L'été, une terrasse est ouverte sur la petite rue piétonne adjacente.
     
    ●  Le service est en accord avec le lieu: discret, agréable, rapide.
     
    ●  Si le lieu semble vaste et aéré en raison notamment d'un savant jeu de fausses portes et de miroirs, les tables sont peu nombreuses et il est plus prudent de réserver!
     
    En Bref : C'est incroyablement fin et délicieux. Si nous en avions les moyens, nous déménagerions à côté et y dînerions tous les soirs!
     
    Notre expérience : Heureux nouveau propriétaire d'un Restopass, nous avons voulu tester le concept: celui-ci vous permet de bénéficier de 30% de remise sur votre addition (hors boisson) valable dans 49 restaurants bruxellois proposés par le guide! Ce précieux césame vous coûtera certes 45€, mais il vous permettra de bénéficier  jusqu'à 50€ de réduction dès le premier repas et d'amortir cet investissement avec un dîner seulement! Il présente aussi l'avantage de vous inviter à décourir plein d'adresses, et la réduction est valable aussi bien pour 2 personnes que pour 6! A noter que l'offre n'est en revanche pas étendue aux formules lucnch. Muni de notre Restopass, nous avons découvert ce fameux restaurant que le guide présentait comme étant pour les amateurs de truffe, d'homard et de viande. Nous n'avons pas été déçu et il aura eu le mérite de désaler un peu l'addition...
     

    big_DSC_0258.jpg

  • Little Asia

    accueil.jpg

    Déjeuner et diner : Ouvert du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h à 23h. Fermé le mercredi, le dimanche et les jours fériés. Comptez entre 45€ et 65€ le menu, et jusqu'à 70€ ou 90€ avec les vins conseillés. Formule du midi un peu plus accessible (15-25 euros).

    Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★
     
    Rue Sainte Catherine, 10
    1000 Bruxelles
    02.502.88.36
    http://littleasia.be/
     
     575x324_restaurant-Little_Asia1.jpg

    806559_302_302_FSImage_1_little_asia_02.jpg

     
    ● Un immense restaurant asiatique dans le quartier Sainte-Catherine. Décoration classe et moderne et ambiance tamisée pour une clientèle branchée. Le restaurant serait d'abord vietnamien, mais la cuisine, pho mis à part, rappelle d'abord la Thaïlande.
     
    ● On y mange bien, mais pas mieux que dans d'autres enseignes (Thai coffee,  Aji...), et surtout  beaucoup moins. Pour la première fois dans un restaurant vietnamien/thailandais,  nous avons ainsi tenté de nous rabattre sur les desserts. 
     
    ● Et puis surtout on paie cher pour ce dîner léger, sûrement à cause de la célébrité de la patronne depuis son prix au Gault et Millau. Comptez entre 45€ et 90€ (vin compris dans les formules les plus chères). Hors menu comptez entre 12€ et 20€ l'entrée, entre 20€ et 32€ le plat mais sans son accompagnement, et 10€-12€ pour un dessert. 
     
    ● On doit toutefois admettre d'évidentes qualités à ce restaurant situé dans un quartier animé, permettant d'organiser un repas pour un grand groupe, tout en offrant un cadre et un service soignés.  
      
    ● Little Asia propose enfin des cours de cuisine, un service traiteur, et les plats sont disponibles à emporter!
     
     
      
    En Bref : Cher et décevant selon nous! Pour un excellent asiatique, foncez plutôt chez le japonais Aji, ou sinon pensez aussi à Ellis Burger dans le quartier. 
     
    Notre expérience : Un soir avec des amis pour profiter d'une Box Bongo Repas Asiatique que nous avions reçue en cadeau. Pas très tentés par la formule proposée par la Box, nous avons pu choisir ce que nous voulions et en déduire sa valeur de l'addition. Malgré ce cadeau fort sympathique, nous avons trouvé le prix restant à payer élevé au vu du peu d'enthousiasme généré par cette expérience. En effet, j'ai apprecié mon poulet au curry sans être renversée, et lui a été franchement déçu par son homard! Bref nous avons apprécié le lieu mais nous en resterons là! 
  • Café des spores

     index.gif

    Déjeuner et diner : Ouvert tous les soirs du lundi au samedi. Comptez 30€ par personne pour le menu sans les boissons. 

    Cuisine : ★

    Ambiance : ★
     
    Chaussée d'Alsemberg, 103
    1060 Saint Gilles
    02.534.13.03
    www.cafedesspores.be
     
    cafe-des-spores.jpgcafe-des-spores-room-(c)-OP.jpg
     
    ● Incroyable restaurant spécialisé dans le champignon: chaque plat aussi bien sucré que salé est une invitation à découvrir de nouvelles familles : bolet, cèpe, morille, pied-de-mouton, mais aussi des specimens beaucoup plus inatendus, traditionnels de la cuisine japonaise par exemple.
     
    ●  Un lieu intimiste sur deux étages, très ouvert puisque la quasi totalité des tables permettent d'observer les cuisines. Réservation quasi-obligatoire.
     
    ● Le repas s'aborde ici comme une dégustation. Pas d'entrée ou de plat principal mais une dizaine de plats à déguster à plusieurs comme on mangerait des tapas. Un menu à 30€ par personne permet de goûter une sélection du restaurant sans se ruiner!
     
    ● L'avantage: chaque plat est amené l'un après l'autre, dans un ordre savamment orchestré en cuisine. Vous dégustez et profitez de chaque plat, pas à pas, sans précipation!
     
    ● Excellentissimes oeuf cocotte à la truffe, crême brulée foie gras cèpes ou encore incroyables lentins-champignons japonais- farcis à la viande et au gingembre avant d'être laqués! Et cerise sur le gâteau : glace aux cèpes, et surtout merveilleux tiramisu aux cèpes!
     
    ● Le repas étant quasi-gastronomique, très fin le tout accompagné d'une belle carte des vins, l'addition se veut elle aussi à la hauteur!
     
    ● Petit bémol de la cuisine ouverte: en sortant du restaurant, tout sur vous sentira très très fort le "graillon" et même votre sac à main en cuir -c'est du vécu-, douche et lessive obligatoires à la sortie!!
     

    En Bref : Ce n'est plus de la cuisine mais de l'art: un repas fin, totalement inattendu et surprenant! L'addition d'un tel dîner est élevée (mais justifiée). Les seuls petits inconvénients du restaurant selon nous sont son emplacement, et trois jours après je sentais encore l'odeur du repas sur mon sac et manteau! 

    Notre expérience :  En général, je n'aime pas les champignons. Or j'ai adoré ce dîner surprenant car justement les champignons sont ici variés et ils sont là pour sublimer un plat par l'ajout d'un goût subtil. Certes j'ai fait une overdose au moment du dessert, mais pas lui ni nos amis qui sont devenus totalement dingues du tiramisu aux cêpes! Nous reviendrons c'est sûr!

     

    resto-tendance-cafe-spores-bruxelles-4.jpg

  • Strofilia

     

    1284569923074[1].jpg

    Déjeuner et dîner: Ouvert du lundi au samedi 12h00-14h30 et 19h00-23h30. Fermé le samedi midi et le dimanche. Comptez entre 6 et 16 euros le mezes mais la qualité des mets et la volonté de découvrir peuvent dangeureusement faire monter l'addition car vous ne vous contenterez pas d'un seul meze!

     Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★★
     
    Rue du Marché aux Porcs, 11-13
    1000 Bruxelles
    02.512.32.93

    4[1].jpg

    5[1].jpg

    ● Restaurant grec de luxe avec mezes chauds et froids variés, végétariens ou non: caviar grec, tzatziki, salade d'aubergines, poulpes grillés ou caramélisés, excellents fromages, pâte feuilletée au fêta, agneau grillé à la menthe... Avec même la version grecque de la poutine québécoise: des pommes de terre frites nappées de fromage de brebis!
     
    ● Une carte qui change deux fois par an pour une version hiver, et une pour l'été!

    ● Deux très grandes salles aux ambiances aussi différentes que charmantes : l'une blanche , lumineuse et résolument design, la deuxième en vieilles pierres apparentes en hommage au monde viticole et aux vendanges!
     
    ● La convivialité y est de mise: la carte recommande de partager ses plats à la grecque mais ce qui incite également à tester une grande variété de mezes différents au détriment du portefeuille!
     
    ● Une carte des vins enthousiasmante et frôlant la perfection!
     

     

    ● Idéal pour un grand groupe grâce à quelques tables rondes très chaleureuses ; l'ambiance tamisée de la salle du fond se prête bien également à un dîner en amoureux. Seul bémol pour le dîner à deux, la proximité des tables parfois un peu génante .
     
    ● Excellentissime glace à la sauge! A tester absolument, elle vaut à elle seule le détour!
     
    En Bref : C'est excellent, dépaysant et plein de soleil, le tout servi dans un cadre superbe. Seule ombre au tableau, qui nous empêchera de revenir trop souvent : le prix (justifié) du repas! A réserver pour se faire plaisir de temps en temps!
     
    Notre expérience : Alléchés par la note du blog Cuisine à Quatres mains et en manque de soleil dans la grissaille de l'automne, nous avons voulu découvrir par nous même cette adresse un soir tous les deux. Nous avons été conquis à 200% par le vin, l'ambiance et évidemment par les mets à partager! Une seule envie, y revenir et vite!
     

    8[1].jpg

  • Restobières

    resto bières.jpg

    Déjeuner et dîner: Ouvert 7 jours sur 7 pour déjeuner et dîner à l'exclusion du lundi midi. Comptez entre 12€ et 24,50€ un plat chaud. Menu à 19€, 28€ ou 42€! Menu enfant également à 9€.

     

    Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★★☆☆
     
    9, Rue des Renards
    1000 Bruxelles
    02.511.55.83

    restobières 2.jpg

     mouli-cafe[1].jpg

    ● Une ambiance chaleureuse pour un dîner 100% belge dans le quartier des marolles.
     
    ● Une décoration originale et décalée principalement constituée de vieilleries, sans doute en clin d'oeil à la toute proche Place du Jeu de Balle. On y trouve des collections pour le moins inatendues: plats à asperges en porcelaine, boîte de gâteaux à l'effigie de la famille royale belge...
     
    ● Spécialités belges et nombreuses bières artisanales au menu! Possibilité de se faire très bien conseiller pour choisir parmis toutes ces options! La quasi-totalité des plats proposés sont accompagnés d'une sauce à base de bière.
     
    ● Nombreuses spécialités plus gastronomiques que diététiques au menu : boudin noir, tête pressée, croquettes au fromage, saucisse maison, carbonnade, gauffre etc. 
     
    ● Plusieurs menus à différents prix: le menu à 19€ est un bon rapport qualité prix, satisfaisant mais sans plus ; celui à 42€ nous a semblé excessivement cher compte tenu de la qualité!
     
    ● Plats finalement un peu décevants dans l'ensemble et tout particulièrement le filet de tilapia vraiment quelconque, les subtilités attendues des sauces aux bières artisanales ne se revèlent pas bien saisissantes en bouche... Une sympathique adresse néanmoins!
     
    ● Le restaurant propose également un service traiteur avec livraison à domicile.

     
    En Bref : Cela aurait pu devenir notre adresse pour faire découvrir la cuisine et en même temps les bières belges à nos invités de passage à Bruxelles. Mais la cuisine n'est pas à la hauteur des meilleurs mets belges! Nous les emmenerons plutôt nos touristes d'amis à la Roue d'Or pour un copieux jambonneau sauce liégoise ou pour des moules!
     
    Notre expérience : Un vendredi soir avec de la famille de passage, nous espérions les dépayser avec des plats belges, originaux et bons! L'originalité était bien là, la suprise aussi notamment avec le Kip-Kap maison (tête préssée) mais la qualité des plats n'étaient pas réellement au rendez-vous! D'autant plus que nous étions servis par un cuisiner transpirant et suant de partout (ce qu'il a néanmoins trouvé plein de charme... sans commentaire), au tablier maculé de tâches de graisse mais qui n'hésitait pas à se frotter à nous pour passer les plats... Pas totalement appétissant!!! (Mais elle est un peu tatillonne tout de même).

    restobiere.jpg

  • Toukoul

    toukoul 3.jpg

    Déjeuner et dîner: Ouvert du mardi au dimanche pour déjeuner et diner de 11h à 23h. Fermé le lundi.


    Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★
     
    Rue de Laeken, 34 ou Rue du Marronier, 1 (on entre par les deux côtés du restaurant!)
    1000 Bruxelles
    02.223.73.77
    info@

    Toukoul 2.jpg

    toukoul 4.jpg

      Le "nouveau" restaurant éthiopien de Bruxelles!

    ● Difficile pour nous les novices de privilégier le Toukoul ou le Kokob au niveau culinaire: dans les deux on se régale, dans les deux on mange avec les mains et des morceaux d'injera -crêpe à base de millet- ! Dans les deux on peut déguster de l'excellent vin éthiopien ou de la bière du pays!

    ● L'inconvénient majeur du Toukoul fût pour nous l'attente véritablement sans fin. Peut-être un manque de chance, mais 80 minutes d'attente ce n'est plus de l'attente mais une faute professionnelle!
     
    ● L'avantage majeur comparé au Kokob selon elle: la déco, avec des grandes tables en bois et des élements de décoration tribale créant une ambiance plus envoûtante. Pour lui, de la déco faussement authentique, tout de même sympathique mais n'excusant pas l'attente!
     
    ● Plus qu'un restaurant, le Toukoul est un véritable lieu d'expression pour la culture en général avec des concerts, des expos... Et là encore, les réservations pour de grands groupes sont possibles!
     
    ● Des menus (entre 44 et 54 euros pour deux personnes), pas d'option découverte comme au Kokob mais possibilité de faire soi-même une sélection de quelques plats. Comptez entre 16€ et 22€ le plat de viande ou de poissons et entre 9€ et 12€ pour les légumes. 
     
    ● Formule lunch avec entrée/plat et café ou thé pour 14€ et plat du jour à 10€
     
     
     
    En bref : On mange beaucoup, jusqu'à l'explosion ou au dégoût. Il faut en effet développer une sacrée tolérance à l'injera avec lequel vous ramassez votre victuaillie, pour ne pas finir écoeuré devant le plat à moitié plein! Une attente prohibitrice, mais des plats et des boissons tout de même très bons, déroutants, exotiques, et en quantité impressionnante! Et une expérience qui reste originale et conviviale!
     
    Notre expérience : Très bonne! Heureusement entre amis, l'attente ne fut pas un souci majeur, et l'expérience fort sympathique! Il faudra revenir, l'attente étant sûrement un problème ponctuel.
     

    toukoul 5.jpg

  • Kokob

     1_1_kokob_header_24_mars.gif

    Déjeuner et dîner: Ouvert du lundi au mercredi de 18h à minuit (cuisines ouvertes de 18h30 à 23h), le jeudi et le dimanche ouvert de 11h à 1h matin (cuisines ouvertes de 12h à 14h30 et de 18h30 à 23h) et le vendredi et le samedi ouvert de 11h à 1h matin (cuisines ouvertes de 12h à 15h et de 18h30 à 23h30). Comptez entre 20 et 44 euros par personne pour un menu toujours consistant, autour de 13euros le plat de viande, et entre 9 et 11 euros le plat de légumes.


    Cuisine : ★★

    Ambiance : ★★
     
    Rue des Grands Carmes, 10
    1000 Bruxelles
    02.511.19.50
     

    kokob-brusselskitchen-restaurant-bruxelles-ethiopien-resto-africain-brussels0008.jpg

     Unique restaurant éthiopien de la capitale jusqu'à tout récemment, le Kokob associe traditions culinaires de la terre promise des rastafaris à une ambiance bourgeois-bohème fort sympathique.
     
    ● Le Kokob c'est une véritable expérience, et pas seulement culinaire! Non seulement la cuisine éthiopienne recèle une richesse et une variété inattendues mais en plus tout se déguste de façon conviviale et chaleureuse: les plats commandés par les différents convives sont disposés ensemble sur l'Injera - une vaste crèpe à base de Teff, céréale similaire au mil. Puis chacun pioche dans le plat commun avec des petits bouts d'Injera en guise de couverts!
     
    ● Idéal donc pour un dîner entre amis ou en famille pour une bonne ambiance où chacun pioche sans culpabilité ni propriété privée! Le mot d'ordre est donc le partage, qui profitera d'abord aux gros mangeurs!
     
    ● En effet, peu de risque de se trouver lésé niveau quantités! D'autant plus que l'injera est à volonté.
     
    ● Le menu découverte est un excellent compromis pour les novices comme nous puisqu'il s'agit d'une sélection du chef avec à la fois des plats à  base de viandes et de légumes.
     
    ● Excellents dés d'agneau grillés aux épinards! L'injera a un goût légèrement acide qui se marie agréablement avec les  légumes épicés, les morceaux de viande rotis, de poisson grillé... 
     
     Une autre découverte sont les alcools éthiopiens, bières traditionnelles et vin blanc aromatisé au miel, aux couleurs de sauterne et réminiscenses d'hydromel. Parfait comme apéritif! Le cocktail rhum - fleur d'hisbiscus - ananas - gingembre offert par la maison est également très appréciable!
     
    ● Sans doute à éviter pour un premier rendez-vous amoureux ou pour un repas d'affaires, ou encore pour aller manger avec des amis à l'hygiène douteuse! De plus, manger proprement avec ses mains et l'injera exige une technique qui ne s'improvise pas!
     
    ● Idéal pour des groupes de 3 ou 4, un peu moins pour 6 et au-delà, qui rend nécessaire la constitution de plusieurs groupes.
     
    ● Le Kokob c'est également un lieu culturel avec expositions photos, concerts... Il est aussi possible de réserver une salle pouvant accueillir jusqu'à 45 personnes assises et 90 debout.
     
    ● Le seul bémol est notre incompétence : ne sachant pas bien magner l'injera, nous avons tendance à consommer beaucoup trop de crêpe sans profiter suffisamment des excellents plats! Mais nous allons progresser...
     
      
     
    En bref : Totalement nouveau pour nous, ce restaurant éthiopien nous a entièrement conquis! Et nous adorons le faire découvrir pour dépayser nos hôtes! Un peu cher peut être, d'autant plus qu'on voudrait gouter de tout! Difficile pour nous de recommander le Kokob plus que le Toukoul ou l'inverse, les deux se valent selon nous : le Kokob ayant un service plus efficace et un appéritif gratuit mais le Toukoul une déco plus authentique aux influences africaines! 
     
    Notre expérience  En famille pour faire découvrir à nos parents la cuisine éthiopienne! Ce fût un véritable succès. Même si je dois l'avouer,  partager mon plat avec lui est toujours une expérience quelque peu stressante puisque tel un chasseur il jette rapidement son morceau d'injera afin d'engoutir très vite les meilleurs morceaux! Il faut donc se battre un peu pour assurer sa survie et son repas... ;-)
     

    banner_11.gif 

  • Osteria delle Stelle

    Immagine.png

    Déjeuner et dîner : ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30. Fermeture le dimanche toute la journée. Comptez entre 12,50 et 24,50 euros le plat de pâtes maison et entre 18,50€ et 32,50€ pour les viandes et le poisson.

    Cuisine :

    Ambiance : ★
     
    Avenue Louis Bertrand, 61
    1030 Bruxelles
    02.241.48.08
    http://www.osteriadellestelle.be
    info@osteriadellestelle.be

     P1010306.JPG

    P1010305.JPG

     ● Un restaurant italien de luxe, avec façade et ferronneries classées et décoration Art Nouveau.

     ● Malgré la chaleur de la lumière et de la décoration, l'ambiance se revèle froide, d'autant plus qu'en hiver vous grelottez littéralement dans cette pièce au plafond haut et mal isolée.
     
     La cuisine théoriquement haut-de-gamme s'est révélée plutot décevante. Et contrairement aux clichés en vigueur, les assiettes ne sont pas généreuses et l'addition bien salée!
     
     Des classiques décevants, crème brulée et Tiramisu en première ligne.
     
    Service très attentioné voire opressant selon elle qui faisait face aux serveurs désoeuvrés à l'affût de vos moindres mouvements de fourchette.
     
    Large choix de poissons et de viandes, plusieurs plats de pâtes et vaste carte des vins.
     
     
    En bref : Décevant comparé à nos attentes et à la beauté du lieu. Trop cher vu la qualité des plats. Nous ne reviendrons pas et si, d'aventure, nous nous retrouvions affamés dans ce quartier nous essaierions plutôt le restaurant en face, la Buca di Bucco, qui posséde également une façade Art Nouveau classée, et nous l'espérons, plus de talent en cuisine!
     
    Notre expérience : Recommandé à plusieurs reprises et par des "experts" de la cuisine italienne, nous n'attendions que l'occasion propice pour nous rendre dans ce quartier au Nord de Bruxelles, duquel nous sommes peu familiers. Nous avons été supris: le restaurant est splendide mais nous avons été frigorifiés pendant tout le repas - pour leur défense la température approchait les -10 en extérieur - car façade classée oblige, l'isolation du bâtiment est loin d'être parfaite. L'ambiance froide pour un samedi soir! Nous resterons plus près de chez nous la prochaine fois, afin de privilégier des valeurs sûres et plus modestes comme La Mamma ou encore Poivre et Sel!
     

    P1010301.JPG

  • La Quincaillerie, Brasserie

    rrr.png

    Lunch/Dîner : ouvert le du lundi au samedi de 12H00 à 14H30 et 19H00 à 24H00, et le dimanche de 19H00 à 24H00. Le soir comptez entre 25 et 60 euros par personne (et oui, prendre du homard change bien des choses!). Surtout pensez à réserver!

    Cuisine : ★★★★☆
     
    Ambiance : ★★★★☆
     
    45 rue de page, 1050 Ixelles (carte)
    +32.(0)2.533.98.33
    info@quincaillerie.be
    http://www.quincaillerie.be/
    TIB_0028.jpg
    GG66880.jpg

    Cadre original, intime et somptueux : conçu par l’un des disciples de Horta, cette quincaillerie sur trois étages fut convertie en restaurant voici 30 ans.

     Homard absolument délicieux. Foie gras à la vanille original et bon, pas non plus incroyable.

    Idéal en couple. Demandez une petite table sur le balcon du second étage, pour une belle vue et de l'intimité. Evitez l’annexe sans charme construite sur le tard pour accueillir une clientèle plus nombreuse.

    Quartier d'ixelles/ chatelain sympa pour prendre un verre après le repas

    Très bon, un peu cher cependant. Le lunch est à un prix très intéressant (13, 8Oeuros pour entrée/plat ou plat/dessert) et cela reste bon : un excellent compromis.

    Désormais, un menu Good Mood est également disponible midi ou soir pour 29 euros et ce pour entrée/plat/dessert! Une manière un peu plus économique de profiter de ce lieu, tout en vous permettant de manger équilibré et sain ou bien de faire quelques écarts appréciables notamment pour le suprenant os à moelle!

    Portions toujours généreuses notamment pour le magret de canard: une seule cuisse est déjà une portion trèèès suffisante!

    Le service prend parfois du temps, mais dans un tel cadre l'attente est supportable.

    Réservation vivement conseillée.

     Petite touche finale un peu décevante la première fois : une tarte meringuée au citron au-dessous de nos attentes, mais par la suite une île flottante à la mangue surprenante et aérienne!

     

    En bref : Un excellent restaurant dans un cadre unique et véritablement magnifique. L'addition est salée, mais le jeu en vaut la chandelle! Homard et réservation vivement conseillés!

    Notre expérience : La première fois pour son anniversaire (à lui), j'avais réservé une table sur un des balcons du deuxième étage. Surprise à notre arrivée : réservation oubliée! Nous avons été immédiatement relogés dans l'annexe du restaurant, modeste succédané du restaurant. Après avoir "grogné" pendant 10 minutes en lorgnant sur la "partie ancienne", je suis finalement allée trouver la serveuse. Tout s'est arrangé au mieux (deuxième étage et plats somptueux), et le reste du repas fut un délice (au moins jusqu'à l'addition).

  • [Mmmmh!] Je cuisine, tu cuisines, ils cuisinent

    logo.png

    Déjeuner et dîner: Formule Speed Cooking le jeudi et vendredi midi de 12h30 à 13h30: pour 17€ par personne, vous apprenez à cuisiner un plat pendant 30min et vous le dégustez la demi-heure suivante. Le dimanche de 11h à 13h30, formule brunch pour 40€, toujours sous forme de cours de cuisine. Et presque tous les jours des cours un peu plus poussés de 2 à 3h (pour 50€ à 65€ environ) pour cuisiner un plat, un dessert ou un repas. Possible également de réserver un cours privé entre amis ou collègues, mais c'est plus cher!

    Cuisine : ★★★★☆

    Ambiance : ★
     
    La cuisine (espace central du store [Mmmmh!] et des cours de cuisine grand public) : 92 Chaussée de Charleroi, 1060 Bruxelles
    Tél : 02 534 23 40
    www.mmmmh.be

    1.JPG

    3.JPG

    2.JPG

     Formule Speed Cooking (1h) en semaine à l'heure du déjeuner pour apprendre à cuisiner un plat accessible mais savoureux et qui finit dans votre assiette!
     
     En réalité pas si "speed" que ça, prévoyez par sécurité un peu plus que l'heure prévue  pour profiter sereinement sans penser à la réunion que vous allez rater, car le cours prend souvent un peu de retard avec les erreurs des apprentis cuisiniers!
     
     Mais le concept est vraiment super : on cuisine en équipe (d'une vingtaine de personnes) sous l'égide d'un chef avisé plein d'astuces, et ensuite on mange, et en plus c'est bon.
     
    ● Géniale sur le papier, l'expérience dépend beaucoup des autres participants. Il y a ceux qui viennent à la recherche d'un cours de cuisine pour les nuls, les passionnés-gentils, et de l'autre coté les ayatolas-passionnés fous, qui savent tout et veulent tout faire (cf. "notre expérience").
     
     Comme je suis un garçon, j'ai pu apprendre plein de choses intéressantes comme la signification de càc et càs, et comment faire des petits ronds du poignet pour couper des oignons comme un pro. J'ai d'ailleurs ressenti le besoin urgent d'acquérir au plus vite un très gros couteau de cuisine à lame en inox arrondie.

     L'aspect un peu frustrant et décevant, c'est que vous ne préparez pas tout de A à Z. Vous ne vous occuperez que de quelques tâches: couper les oignons, couper le poulet, et n'aurez pas tout à fait une vision d'ensemble.

    ● Pensez à réserver à l'avance via le site internet car les cours sont très souvent complets, et explorez le site car il existe de nombreuses formules et des cours différents en fonction de votre niveau, de vos goûts et de votre nombre.

     S'habiller chaudement en hiver. Certaines personnes ont cuisiné avec leur manteau sous leur tablier!

     Vous pouvez terminer l'expérience par une visite du magasin très bien fourni en équipements de cuisine, mais également en produits italiens, asiatiques et en vins, d'où la nécessité de disposer d'un peu de temps pour en profiter! (Ils ont aussi plein de gros couteaux de cuisine).

     

    En bref : Une expérience enrichissante, l'occasion d'apprendre des bases et des astuces en cuisine avant de déguster des originalités thai ou des classiques italiens, directement avec des Chefs. Cuisiner avec plein d'inconnus est l'occasion de partager des goûts communs, de faire des rencontres, de s'amuser, mais c'est en fait aléatoire, et décevant dans notre cas, confrontés à quelques ayatolas de la cuisine, n'hésitant pas à recadrer les cuisiniers du dimanche et même le chef. Nous reviendrons certainement ne serait-ce que pour apprendre un nouveau plat mais de préférence avec une formule privée entre amis ou famille pour réellement passer un moment convivial!

    Notre expérience : Je sais cuisiner trois plats et ne me serais jamais lancé dans la cuisine thai sans cette expérience au résultat enthousiasmant de fraicheur et d'originalité. Assez hermétique aux émotions et intentions d'autrui, j'ai pris beaucoup de plaisir dans ce cours collectif, qu'elle n'a pas trouvé entièrement à son goût et pour cause. Une annecdote décrit assez bien son léger malaise.

    Nous sommes 18 à table, et l'un des convives revient amusé sur le dégout que lui inspire la sauce-poisson, ingrédient de la recette thai que nous venons de réaliser, et raison pour laquelle il s'est fait un petit plat à part. Le Chef explique que cet élément est tout de même vraiment essentiel dans la recette, et qu'on le retrouve dans de nombreux plats thai, mais pas dans tous, et il cite un certain nombre d'exemples délicieux à son goût et n'en faisant pas usage, comme le boeuf thai au basilique et d'autres plats au curry. Puis intervient l'une des idéologues culinaires ne jurant que par Master Chef, qui rencontre notre convive tout comme nous pour la première fois : "si tu n'aimes pas la sauce-poisson, ne voyage jamais au Laos, ne voyage jamais en Thailande, ne voyage jamais au Cambodge, ne voyage jamais au Vietnam!".    "Et ne prends jamais de cours de cuisine!", ajoute très subtilement l'une de ses acolytes. Voilà.

    Mais l'expérience vaut vraiment le coup. Seulement, par pitié si vous etes un super-héraut de la cuisine, ne versez pas trop dans le coté obscur et fanatique de la toque. Comme nous le rappelait notre amie flexivegie érable et cassonnade, la cuisine ce n'est pas que de la nourriture, c'est aussi de la convivialité. 

     

    Sans titre.PNG

     

    9.jpg

     

  • L'ancienne poissonnerie

     

    Immagine.png

    Déjeuner, dîner : Toute la semaine midi et soir, fermé le samedi midi et le dimanche. Compter entre 30 euros et 60 euros par personne.

    Cuisine : ★★★☆☆
     
    Ambiance : ★★★★☆
     
    65 rue du Trône, 1050 Ixelles (carte)
    Tél. : +32.(0)2.502.75.05
    Fax : +32.(0)2.345.69.05
    http://www.anciennepoissonnerie.be/
    rrr.png

    Tout est très beau, de la façade art nouveau jusqu'aux assiettes, en passant par la scène de pêche en céramique.

    ● Tout est bon: la mozarella, les calamari e scampi grillés, le poisson forcément... servi avec beaucoup de classe.

    ● Carte des vins minutieusement constituée et poétiquement renseignée.

    ● Peut-etre une légère inclination à en faire un peu trop côté folklore local.

    ● Dans ce restaurant on prendrait même goût au sabaillon, servi avec fraises et poivre noir. Cependant gard à la tarte au citron meringuée. Très bonne certes, mais faite maison, vraiment?

    ● Tout est vraiment très beau. Dans ce restaurant le plaisir des yeux devance presque celui des papilles.

    ● Tout est un peu cher aussi... Comptez bien 100 euros pour un dîner à deux (antipasti, secondi primi, dessert et vin).

    ● Tout est merveilleusement beau. Tout est aussi très bon mais rien n'est exceptionnel.

    ● On mangerait meilleure pêche dans des restaurants de Rome pour deux fois moins cher...

     

    Notre expérience: Dîner à deux, agréable, magnifique, bon et cher. A refaire si on ne peut pas se payer de weekend en Italie!

    En bref: A faire au moins une fois ne serait-ce que pour le cadre. La peche est au reste agréablement préparée, les vins sont très bons, les antipasti aussi... Pour les nostalgiques de Rome ayant un certain budget cependant!

     

  • Les Foudres

    Sans titre.PNG

    Déjeuner et dîner: ouvert tous les jours midi et soir, excepté le samedi midi et le dimanche. 35 euros le menu du marché avec trois plats, entre 12 et 26 euros le plat

    Cuisine:  ★★★★

    Ambiance: ★★★★★

    Rue Eugène Cattoir, 14

    1050 BRUXELLES (Ixelles)

    02.647.36.36
    www.lesfoudres.be/default.cfm?langue=FR

       2.jpg 1.jpg

    5.jpg

    ●  On entre dans le restaurant comme on entrerait dans un tonneau avec l'impression de découvrir un secret et un endroit magique que beaucoup ignore
     
    ●  Un décor magique donc, romantique, tamisé... le temps s'arrête au milieu des seules foudres de Bruxelles (très gros tonneaux en chêne d'une capacité de 20 000 litres environ, stockant du vin). Claustrophobes s'abstenir cependant car on est bel et bien dans une cave. Le plafond est bas, la salle est tout en longueur et les grandes fenêtres donnent uniquement sur les Foudres

    ●  De la cuisine française haut-de-gamme, tout est très fin : même la salade tomate mozzarella servie en amuse-bouche est exquise. Elle rêve encore de son filet de Bar avec sa purée de pomme de terre elle aussi à tomber et de ses gambas....

    ●  C'est plus cher que nos restaurants habituels mais vu la qualité de la nourriture c'est très raisonnable: menu à trois plats à 35 euros, des salades à 12 euros, un homard à 24 euros, des desserts entre 6 et 10 euros

    ● Vraiment excentré mais bien desservi et le restaurant dispose également d'un parking

    ● Un des plus beaux jardins de Bruxelles pour les beaux jours

    ● Ici on prends le temps de savourer son assiette et le cadre, personnes pressées fuyez!

    ● Grande carte des vins, lieu oblige!

    ● Possibilité de réserver à l'avance pour des grands groupes, lors de la réservation pour 2 ou 4 personnes, demandez une table du côté des fenêtres et des foudres!

     

    En bref: Exquis, fin, haut-de-gamme mais abordable, magique et romantique!

    Notre expérience: Un dîner en couple un mardi soir lors de la Semaine des Restaurants de 2011, organisée par Diningcity.com. Au cours de cette semaine événement, plusieurs très bons restaurant de Belgique proposent un menu surprise à 3 plats pour 27,50 euros pour le dîner ou 22 euros le déjeuner! Nous avons donc saisi cette occassion pour faire des découvertes. Les Foudres a été un énorme coup de coeur: le décor est sublime, inattendu, la nourriture est fine et divine. On ressort repus mais pas trop (détail qu'elle apprécie!) avec la sensation d'avoir découvert un secret de Bruxelles. Nous y reviendrons c'est sûr, et notamment en été pour découvrir ce jardin qui semble plein de promesses, tout cela d'autant plus que les prix restent abordables.

  • Rouge Tomate

    rt.png

    Déjeuner, dîner : Ouvert du lundi au vendredi midi et soir, et samedi soir. Comptez entre 40 et 60 euros par personne. 

    Cuisine : ★★★☆☆
     
    Ambiance : ★★☆☆☆
     
    190 Avenue Louise, 1050 Ixelles (carte)
    Tél. : +32.(0)2.647.70.44
    Fax : +32.(0)2.646.63.10
    www.rougetomate.be
    info@rougetomate.be 

    rt2.png

    rt1.png

    ● D'abord l'odeur. Le restaurant lui-même sent, et il sent bon. On salive devant le fumé délicieux de la viande du voisin, s'énivre du bouquet de son vin, excitant ses sens dans une attente enthousiasmante. 
     
    ● Etrangement, le goût n'est pas au rendez-vous de l'odeur. Très prétentieux, les plats n'ont rien d'incroyable, sauf exception : le homard avec vinaigrette au coriandre est un chef d'oeuvre, tout simplement. Le mi-cuit au chocolat est très bon.
     
    ● C'est beau, c'est rouge, c'est sain parait-il, un lieu idéal pour un diner amoureux comme un repas de boulot. Le concept du "rouge-tomate" frappe et il frappe fort, jusqu'à New-York d'ailleurs! Ancienne maison de maitre avec de beaux volumes, un coin jardin charmant avec une verranda lumineuse.

    ● Déco très bien choisie donc, très classe, ambiance à la fois lumineuse et feutrée (si si!), mais tout de même, les tables sont un peu proches les unes des autres pour un restaurant de ce standing. A quoi bon faire dans le sensationnel si on oublie les règles de base de l'intimité. 

    ● Clientèle branchée. Ceci expliquant cela, le manque d'intimité cède-t-il peut-etre au besoin d'être vu :)

    ● Service soigné mais presque trop présent. Un serveur pour les couverts, un autre pour chaque plat, un autre pour verser la sauce, est-ce bien nécessaire? La classe s'impose aussi dans la simplicité. Au rouge-tomate et comme le nom l'indique, on est parfois un peu dans l'exubérance. 

     

    Notre expérience : Elle s'est dite trop peu subtile pour apprécier vraiment une cuisine aussi raffinée, qui l'a plutot déçue étant donné le standing, la réputation du lieu, sa carte, sa prétention, ses prix. Moi je n'ai cessé de plonger le nez dans mon verre dans une ode aux odeurs, j'ai ingurgité avec délice l'un des meilleurs homards de ma vie, et puis ensuite, du plat de résistance au dessert, j'ai enchainé les petites déceptions. Petites car bon, Rouge-tomate c'est quand même bon!

    En Bref : Rouge-tomate, pour les grandes occasions ou les petits moments, ça vaut le coup mais il y a mieux. Si vous voulez du super classe, allez donc au Cygne. Si vous voulez du très très bon, Ma folle de soeur n'est pas bien loin! Rouge-Tomate c'est un super standing, une ambiance agréable, le sentiment de faire partie de la haute, du moins tant que vous regardez et humez votre assiette! On exagère un peu, Rouge-Tomate c'est quand même bien et on y retournera, ne serait-ce que pour faire mentir cette impression un peu trop négative!