Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Amor Amor

coucou.PNG

Déjeuner, dîner : Ouvert pour le déjeuner du lundi au vendredi et pour le dîner le jeudi, vendredi et samedi. Fermé le dimanche. Comptez une vingtaine d'euros le plat, environ 30 euros par personne pour plat/dessert/boisson (sans compter le vin)

Cuisine : ★★★☆☆
 
Ambiance : ★★☆☆☆
 
Rue du Trône,59
1050 Ixelles
Tél. : +32.(0)2.511.80.33
2.JPG

3.JPG

 

 Minuscule! 2 cuisiniers/serveurs, 16 places, 30 mètres carrés cuisine comprise! Cuisine et salle sont d'ailleurs dans la même pièce!

● Intime, douillet, charmant! L'athomsphère confinée, les étagères surchargées de bouteilles, les bonnes effluves de viande cuite et de poisson grillé à deux mètres, la carte minimaliste... Bref, un charme indéniable.

● Carte minimaliste : seulement quelques plats italiens et pâtes quasi-absentes

● Etrange impression d'êtré un étranger pas vraiment le bienvenu. Dans cette cantine où la poignée d'habitués se connaissent et tutoient le Chef, on s'est un peu sentis des étrangers, notamment lorsque les tables connexes ont révélé l'existence de plats sur mesure et secrets, particulièrement apétissants, apparemment réservés aux habitués. Pour prendre son pied à amor amor, il faut apparemment y faire son trou!

● Il est préférable d'avoir un peu de temps devant soi pour réellement profiter du repas.

● Impression, peut-être fausse, qu'ici le Chef ne prend pas commande mais prépare et sert les plats selon son envie et son inspiration.

● Service poli, aimable, souriant. Mais au fond, on sent bien qu'on les emmerde! Etrange et pas vraiment agréable sensation.

● C'est assez fin et délicat, mais pas parfaitement cuit : poisson encore cru en son centre, viande trop cuite, tiramisu aux speculos servi sans passage au frais... Vu le charme feutré et l'ambiance secrète du lieu, on se serait attendu à quelques tours de magie culinaire. Bof.

●  Un peu cher.

● Nous n'avons pas goûté les vins, choisis sur le volet de la Hongrie à la Rioja, et qui contribuent au charme de l'enseigne que nous n'avons définitivement pas goûté!

 

En bref:  Un autre italien du quartier européen mais pas notre préféré. C'est bon, un peu cher sans doute, pas aussi bon qu'on l'aurait attendu, mais ça reste bien. C'est la sensation d'être mal accueilli et pas vraiment désiré qui nous est un peu restée en travers de la gorge, en plus de la viande trop cuite et du poisson trop cru. La cuisine est donc très au-dessus de Positano, et d'autres italiens de notre connaissance mais nous continuerons de privilégier la Mamma ou Poivre et Sel! Un certain charme cependant, que nous avons manqués puisque le concept "d'habitué" semble être porté à son parxysme sous cette petite enseigne aux effluves si proches et appétissantes. 

Notre expérience: Décevante. De plus, on nous a servi deux osso bucos avant même que nous passions commande! Le serveur irrité refusa de nous croire, et reprit nos plats pour les servir sous nos yeux à deux messieurs qui n'avaient rien demandé, mais qui au mot "cadeau" semblèrent trouver leur compte. Les sourires amusés des habitués semblaient suggérer que ce genre d'aventures arrive de temps à autre.

 

9.JPG

Les commentaires sont fermés.