Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

[Mmmmh!] Je cuisine, tu cuisines, ils cuisinent

logo.png

Déjeuner et dîner: Formule Speed Cooking le jeudi et vendredi midi de 12h30 à 13h30: pour 17€ par personne, vous apprenez à cuisiner un plat pendant 30min et vous le dégustez la demi-heure suivante. Le dimanche de 11h à 13h30, formule brunch pour 40€, toujours sous forme de cours de cuisine. Et presque tous les jours des cours un peu plus poussés de 2 à 3h (pour 50€ à 65€ environ) pour cuisiner un plat, un dessert ou un repas. Possible également de réserver un cours privé entre amis ou collègues, mais c'est plus cher!

Cuisine : ★★★★☆

Ambiance : ★
 
La cuisine (espace central du store [Mmmmh!] et des cours de cuisine grand public) : 92 Chaussée de Charleroi, 1060 Bruxelles
Tél : 02 534 23 40
www.mmmmh.be

1.JPG

3.JPG

2.JPG

 Formule Speed Cooking (1h) en semaine à l'heure du déjeuner pour apprendre à cuisiner un plat accessible mais savoureux et qui finit dans votre assiette!
 
 En réalité pas si "speed" que ça, prévoyez par sécurité un peu plus que l'heure prévue  pour profiter sereinement sans penser à la réunion que vous allez rater, car le cours prend souvent un peu de retard avec les erreurs des apprentis cuisiniers!
 
 Mais le concept est vraiment super : on cuisine en équipe (d'une vingtaine de personnes) sous l'égide d'un chef avisé plein d'astuces, et ensuite on mange, et en plus c'est bon.
 
● Géniale sur le papier, l'expérience dépend beaucoup des autres participants. Il y a ceux qui viennent à la recherche d'un cours de cuisine pour les nuls, les passionnés-gentils, et de l'autre coté les ayatolas-passionnés fous, qui savent tout et veulent tout faire (cf. "notre expérience").
 
 Comme je suis un garçon, j'ai pu apprendre plein de choses intéressantes comme la signification de càc et càs, et comment faire des petits ronds du poignet pour couper des oignons comme un pro. J'ai d'ailleurs ressenti le besoin urgent d'acquérir au plus vite un très gros couteau de cuisine à lame en inox arrondie.

 L'aspect un peu frustrant et décevant, c'est que vous ne préparez pas tout de A à Z. Vous ne vous occuperez que de quelques tâches: couper les oignons, couper le poulet, et n'aurez pas tout à fait une vision d'ensemble.

● Pensez à réserver à l'avance via le site internet car les cours sont très souvent complets, et explorez le site car il existe de nombreuses formules et des cours différents en fonction de votre niveau, de vos goûts et de votre nombre.

 S'habiller chaudement en hiver. Certaines personnes ont cuisiné avec leur manteau sous leur tablier!

 Vous pouvez terminer l'expérience par une visite du magasin très bien fourni en équipements de cuisine, mais également en produits italiens, asiatiques et en vins, d'où la nécessité de disposer d'un peu de temps pour en profiter! (Ils ont aussi plein de gros couteaux de cuisine).

 

En bref : Une expérience enrichissante, l'occasion d'apprendre des bases et des astuces en cuisine avant de déguster des originalités thai ou des classiques italiens, directement avec des Chefs. Cuisiner avec plein d'inconnus est l'occasion de partager des goûts communs, de faire des rencontres, de s'amuser, mais c'est en fait aléatoire, et décevant dans notre cas, confrontés à quelques ayatolas de la cuisine, n'hésitant pas à recadrer les cuisiniers du dimanche et même le chef. Nous reviendrons certainement ne serait-ce que pour apprendre un nouveau plat mais de préférence avec une formule privée entre amis ou famille pour réellement passer un moment convivial!

Notre expérience : Je sais cuisiner trois plats et ne me serais jamais lancé dans la cuisine thai sans cette expérience au résultat enthousiasmant de fraicheur et d'originalité. Assez hermétique aux émotions et intentions d'autrui, j'ai pris beaucoup de plaisir dans ce cours collectif, qu'elle n'a pas trouvé entièrement à son goût et pour cause. Une annecdote décrit assez bien son léger malaise.

Nous sommes 18 à table, et l'un des convives revient amusé sur le dégout que lui inspire la sauce-poisson, ingrédient de la recette thai que nous venons de réaliser, et raison pour laquelle il s'est fait un petit plat à part. Le Chef explique que cet élément est tout de même vraiment essentiel dans la recette, et qu'on le retrouve dans de nombreux plats thai, mais pas dans tous, et il cite un certain nombre d'exemples délicieux à son goût et n'en faisant pas usage, comme le boeuf thai au basilique et d'autres plats au curry. Puis intervient l'une des idéologues culinaires ne jurant que par Master Chef, qui rencontre notre convive tout comme nous pour la première fois : "si tu n'aimes pas la sauce-poisson, ne voyage jamais au Laos, ne voyage jamais en Thailande, ne voyage jamais au Cambodge, ne voyage jamais au Vietnam!".    "Et ne prends jamais de cours de cuisine!", ajoute très subtilement l'une de ses acolytes. Voilà.

Mais l'expérience vaut vraiment le coup. Seulement, par pitié si vous etes un super-héraut de la cuisine, ne versez pas trop dans le coté obscur et fanatique de la toque. Comme nous le rappelait notre amie flexivegie érable et cassonnade, la cuisine ce n'est pas que de la nourriture, c'est aussi de la convivialité. 

 

Sans titre.PNG

 

9.jpg

 

Commentaires

  • Tu fais de l'ombre à l'Atelier des Chefs, là...Pas bien tout ça... Bon allez je te pardonne, merci du p'tit clin d’œil! ;) (et puis c'est vrai que flexivegie ça fait assez stylé...^^)

Les commentaires sont fermés.